04 mai 2012

La vie des Bergeret par Pauline : survol

Il ne me reste guère de provisions. Je devrais quand même tenir encore une petite semaine.

 

Je poursuis mon survol des papiers de Zoé. Je picore, je grappille, je me fais peu à peu une idée de leurs vies, aidée par le souvenir de ce que m’en disait ma tante.

 

Ils ont tous longuement écrit sur les raisons qui les ont conduits à construire des blogs. J’avoue avoir quelque difficultés à les comprendre ; premièrement, parce que la notion même de blog est totalement étrangère à ma génération et ne fait pas partie des valeurs que les dinosaures ont choisi de transmettre ; ensuite, parce qu’ils ne semblent pas avoir eux-mêmes réellement cerné leurs propres motivations et on peut certes se demander à quoi cela pouvait être utile.

 

Lucien semble avoir souhaité transmettre le gout de la lecture à ses descendants. Il n’a pas totalement échoué. Je lis ses vieux bouquins mais cela n’est pas lié à son activité de blogueur.

Il parle souvent d’avoir cherché à classer ses pensées fugaces, citant Montaigne et son esprit qui « faisant le cheval échappé,…, m’enfante tant de chimères et de monstres fantasques ….que j’ai commencé à les mettre en rôle… »

 

Charlotte éprouvait le besoin d’exprimer ses angoisses et, comme son problème principal semble avoir été l’égocentrisme de sa mère, elle écrivait beaucoup sur elle ; elle avait tenu une sorte de journal sur cahier puis écrire sur un blog avec l’impression de parler à la terre entière lui parut une meilleure thérapeutique.

 

Les motivations de Zoé sont beaucoup plus floues.

 

 

Villeneuve le 14 Aout 2043

 

Posté par Lucien Bergeret à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur La vie des Bergeret par Pauline : survol

Nouveau commentaire